Thérapies naturelles

Il s’agit de disciplines millénaires, qui traitent le corps comme un tout qui doit être en équilibre en harmonie pour fonctionner correctement.

 

Plusieurs études démontrent l’efficacité des thérapies naturelles comme alternative – ou complément –

à la médecine traditionnelle pour améliorer la fertilité et aboutir à une grossesse.

 

Nos thérapeutes, spécialisés en fertilité, combinent différentes disciplines de manière holistique

et synergique pour traiter les facteurs qui impactent le système de reproduction.

fertilité naturelle

Médecine Traditionnelle Chinoise

L’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu dès 1980 l’efficacité de la Médecine Traditionnelle Chinoise dans le traitement des troubles de la fertilité et gynécologiques.

Nos thérapeutes utilisent différentes techniques de rééquilibre: acupuncture, massages tuina et shiatsu, régime alimentaire et phytothérapie chinoise.

L’acupuncture régule l’équilibre énergétique dans tout l’organisme et stimule la circulation sanguine, ce qui permet d’améliorer la qualité des follicules, de l’endomètre et des spermatozoïdes. L’acupuncture est donc particulièrement recommandée lors traitements de reproduction assistée.

La phytothérapie  est utilisée depuis plus de 2.000 ans pour traiter l’infertilité. On utilise aujourd’hui 150 herbes différentes pour améliorer la fertilité et éviter les fausses couches.

 

Ostéopathie intégrale

L’ostéopathie est également une discipline holistique , qui considère que nos organes fonctionnent correctement s’ils sont bien placés et en harmonie avec le reste du corps. Parfois, un déséquilibre entre les différente structures peut provoquer un mauvais fonctionnement de l’appareil reproducteur. L’ostéopathie permet de rétablir la fonction des organes qui interviennent dans la reproduction, chez l’homme comme chez la femme.

 

Naturopathie, homéopathie, techniques vibrationnelles

Ces disciplines permettent de stimuler la capacité innée de guérison de notre corps:

. la naturopathie, au traves de la nutrition, de suppléments nutritionnels et d’herbes.

. l’homéopathie, au travers de substances choisies en fonction des symptômes, de la constitution physiques et de la manière qu’a chaque personne de réagir face à la maladie.

. les techniques vibrationnelles, au travers d’une thérapie de haute vibration dont le rythme, au moment d’entrer au contact avec l’organe, provoque une hausse de fréquence jusqu’à la récupération totale.

 

 

Share: