Quand une personne, homme ou femme, est confrontée à l’infertilité, elle vit souvent la situation dans l’angoisse, la peur, le stress* et la colère.

Ces sentiments sont NORMAUX et HUMAINS, et il n’y a absolument aucune honte à les avoir.

Cependant, apprendre à les gérer peut vous aider à vivre le processus de manière plus POSITIVE.

De nombreuses études montrent qu’une bonne gestion du stress et une attitude positive peuvent améliorer de manière significative les résultats des traitements de fertilité.

Nous sommes là pour vous aider, au travers de techniques variées, à reprendre le contrôle de vos émotions et à améliorer votre bien-être général.

Comment?

espoir fertilité

* Le stress est un phénomène biologique qui génère des changements hormonaux tels qu’une augmentation de l’adrénaline et du cortisol, hormones qui peuvent affecter le système reproductif hormonal. En effet, en concentration élevée, ces hormones perturbent le bon fonctionnement de certaines parties du cerveau telles que l’hypophyse et l’hypothalamus, responsables entre autres de la production de l’hormone folliculo-stimulante ou FSH (stimule la sécrétion d’œstrogènes), l’hormone lutéinisante (LH) ou lutropine (stimule l’ovulation chez les femmes et la testostérone chez les hommes) et la thyréostimuline (TSH).

Chez les femmes, un stress excessif peut provoquer une anovulation, des cycles menstruels irréguliers et même, dans des cas plus extrêmes, une suppression du cycle menstruel. Chez les hommes, il peut provoquer une réduction de la quantité et de la qualité des spermatozoïdes.

Un traitement de reproduction assistée, de par la charge émotionnelle qu’il induit et les traitements hormonaux eux mêmes, est un processus qui peut être extrêmement stressant pour la femme comme pour l’homme.

 

Se libérer du stress (entre autres émotions négatives) vous aidera non seulement à mieux vivre le processus au quotidien, mais améliorera également les probabilités de succès.

Nous pouvons vous aider, contactez nous!

Share: