Image

Ostéopathe depuis 1999, Karl Doric consulte à Barcelone. Il est spécialisé en ostéopathie gynécologique, plus concrètement en aide à la reproduction. Il peut ainsi intervenir lors de traitements de reproduction assistée (FIV) pour optimiser les chances de réussite.

Diplômé de l’Ecole d’Ostéopathie ATMAN, en France, il a une formation extrêmement complète avec plus de 5.000 heures de formation en 5 ans, gage de compétence et garantie de sécurité pour ses patients.

Ayant 20 ans d’expérience de consultation à Paris, il se dédie maintenant exclusivement à ses patients de Barcelone et de Palamós, activité qu’il concilie avec l’enseignement et la formation.

1/ L’ostéopathie est de plus en plus reconnue comme complément ou comme alternative à la médecine traditionnelle. En quoi consiste exactement l’ostéopathie ? Comment cela fonctionne-t-il ?

L’ostéopathie est une science, un art et une philosophie pratiquée depuis plus de 100 ans. Le principe repose sur l’unité du corps : l’être humain est un tout, il forme une unité biologique, émotionnelle et spirituelle.

La pratique de l’ostéopathie est strictement manuelle. Elle traite l’origine des dysfonctions et pathologies, et non pas leurs symptômes.

Elle est pratiquée par des professionnels qui ont une connaissance parfaite de l’anatomie et de la physiologie du corps humain. C’est une médecine alternative d’une très grande efficacité.

2/ L’ostéopathie est surtout connue du grand public pour traiter les maux de dos, les douleurs chroniques, etc. L’ostéopathie gynécologique est une facette plus méconnue. Pouvez-vous nous expliquer quelles en sont les bénéfices ?

Le petit bassin de la femme est une zone complexe et cruciale. De nombreux troubles et pathologies gynécologiques peuvent être traités par l’ostéopathie. Nous pouvons citer par exemple :

  • Les règles douloureuses (Dysménorrhées)
  • Les troubles du cycle menstruel (irrégulier, absence, hémorragique)
  • Les douleurs lors des rapports sexuels (Dyspareunie)
  • Les complications pendant et après la grossesse
  • Les problèmes urinaires (infection chronique, perte urinaire)

« Grâce à des manipulations douces et non douloureuses, l’ostéopathe libère les tensions qui entravent le bon fonctionnement du corps. »


De nombreuses femmes restent avec leur souffrance alors que dans certains cas la médecine ostéopathique peut y remédier : grâce à des manipulations douces et non douloureuses, l’ostéopathe libère les tensions qui entravent le bon fonctionnement du corps.

Passionné et spécialiste des troubles gynéco-urinaires, je collabore avec plusieurs gynécologues.

3/ Parlons des problèmes de fertilité. En quoi l’ostéopathie peut-elle aider les femmes qui n’arrivent pas à tomber enceintes naturellement ? Dans quelles situations peut-on recourir à l’ostéopathie comme soutien à la fertilité : avant, pendant ou à la place des traitements de reproduction assistée ?

Que ce soit pour un couple ayant des difficultés pour procréer ou déjà en protocole d’aide à la procréation, l’ostéopathie sera d’une grande aide.

Le but de l’ostéopathie est de rendre le corps plus fertile.

Les causes de l’infertilité sont multiples, nous pouvons citer :

– Les causes centrales : principalement hormonales

– Les causes périphériques : Bassin, colonne vertébrale, utérus, ovaires, trompes etc….

Le traitement de la femme va consister à redonner de la mobilité à toute structure anatomique qui peut gêner la fertilité :

  • Traitement du système vasculaire (ovaires, utérus, trompes)
  • Traitement du bassin et de la colonne vertébrale
  • Traitement du crâne et de l’axe cranio-sacré
  • Traitement viscéral (Utérus, col, ovaire, trompes, viscères etc.)

Il est primordial de faire preuve d’humilité face à la complexité de la vie. L’ostéopathe travaillera sur tout le corps du patient suivant son histoire personnelle.

Etant spécialisé en ostéopathie gynécologique je suis apte à intervenir durant les protocoles d’aide à la procréation (FIV), pour en augmenter les chances de résultats.

Image

 » Il y a souvent une congestion dans le petit bassin de la femme ou des adhérences, qui vont gêner la vascularisation : soit par compression au niveau des artères et des veines, soit par fibroses ou adhérences des tissus qui empêchent une irrigation correcte des ovaires, des trompes ou de l’endomètre.

Grace aux manipulations ostéopathiques on augmente la qualité et l’épaisseur de l’endomètre, ainsi que le bon fonctionnement des ovaires.« 

4/ Comment se déroule une session avec vous ? Combien de session faut-il compter en moyenne ? Existe-t-il un protocole spécifique, tant pour une stimulation « naturelle » qu’en cas de reproduction assistée ?

Nous recommandons de consulter un ostéopathe après un an de relations sexuelles non protégées n’aboutissant pas à une grossesse.

Pour les femmes qui se tournent vers la procréation assistée, nous recommandons de consulter un ostéopathe au plus vite, si possible juste après la première visite chez son gynécologue spécialisé en reproduction. Le rôle de l’ostéopathe et de remettre en marche la physiologie du corps grâce à la manipulation de celui-ci. Il n’y a pas de protocole spécifique, car chaque corps est différent.

La consultation commence par un questionnaire en profondeur, suivi d’un examen (palpations). Une fois le diagnostic établi, on commence le traitement manuel.


« Les manipulations sont toujours douces et totalement indolores. La session dure environ une heure. On obtient en général des résultats positifs au bout de 2 à 4 séances, avec une amélioration des symptômes. »


5/ Les problèmes de fertilité ne se limitent pas aux femmes ou aux couples qui n’arrivent pas à obtenir de grossesse : beaucoup de femmes tombent enceintes mais subissent des fausses couches à répétition. Dans ces cas-là, l’ostéopathie peut-elle aider également ?

Bien sûr. De nombreuses femmes tombent enceintes mais font des fausses couches. Cela peut venir de causes très différentes, mais dans beaucoup de cas il y a une mauvaise vascularisation de la matrice, avec une mobilité réduite. L’endomètre n’est donc pas en état pour favoriser la nidation et le développement du fœtus. Dans ces cas là, l’oestéopathie peut être d’une grande aide.

6/ L’ostéopathie peut-elle également aider à stimuler la fertilité masculine ?

Dans beaucoup de cas, l’infertilité d’un couple a une origine masculine. Au-delà des malformations des organes reproducteurs, de nombreux facteurs peuvent expliquer l’infertilité d’un homme. L’ostéopathe peut modifier l’hygiène de vie d’un patient, et travailler sur la vascularisation du bassin et de la colonne vertébrale, améliorant ainsi la spermatogénèse (fabrication de spermatozoïdes).

7/ Vous êtes spécialisé en ostéopathie gynécologique, pourquoi avez-vous choisi cette spécialisation ?

Tout d’abord, il n’y a pas vraiment de spécialité en ostéopathie puisqu’il s’agit d’une médecine holistique qui traite l’individu dans son ensemble. Il n’existe que des ostéopathes qui traitent plus certains domaines de l’ostéopathie que d’autres.

Dans mon cas, l’ostéopathie viscérale m’a toujours intéressé. Lorsque j’ai terminé mes études, j’ai fait ma thèse sur la relation qui existe entre l’intestin et le lumbago.

Par ailleurs, j’ai vu beaucoup de femmes souffrir au niveau de la zone pelvienne : cystite, douleurs de règles, infertilité, etc. Pendant plus de 15 ans j’ai travaillé dans ce domaine pour apporter des solutions à ces femmes.

8/ Au cours de votre carrière, vous avez rencontré beaucoup de femmes et de couples ayant des problèmes de fertilité. Fort de cette expérience, quels conseils donneriez-vous à celles et ceux qui veulent stimuler leur fertilité de manière naturelle, ou à ceux qui commencent un traitement de reproduction assistée ?

Pour une bonne fertilité naturelle ou pour aider les personnes et les couples en processus de reproduction assistée, je recommande toujours de consulter un ostéopathe – après la première visite gynécologique et les premières échographies.

Selon moi un contrôle ostéopathique devrait être systématique. Cela ferait gagner du temps, de l’argent et cela éviterait bien des douleurs à beaucoup de couples et de femmes qui désirent avoir un enfant.

Cet article vous a paru intéressant ?

N’hésitez pas à le partager !

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.